Séjour Bagnères de Bigorre

Séjour Pyrénées – 16 au 20 janvier 2017 – Terminales Bac Pro et STI – Première Bac pro

 

 

Lundi, 5h du matin, la route s’ouvre à nous dans un froid saisissant, pour une semaine en immersion au lycée Victor Duruy de Bagnères de Bigorre dans les hautes Pyrénées. Le temps gris et pluvieux agrémente notre trajet, nous encourageant à reprendre un sommeil, quasi collectif. On prolonge la nuit.
Nous arrivons au lycée dans la matinée - un peu comme à l’accoutumée - , puis déjeunons au self après avoir posé nos valises.
Il est intéressant de permettre aux élèves de se rendre compte de la vie à l’internat, comme elle se passe à Jean Jaurès pour leurs camarades. La plupart de nos élèves la découvrent, avec ses contraintes et ses joies. Ils sont dans des chambres de deux ou de quatre.
Pas de temps mort, et après s’être installés, nos élèves profitent d’une visite commentée de l’établissement, de ses ateliers, et leurs homologues de STI nous présentent leurs projets en cours. L’échange est intéressant et semble susciter pas mal de curiosité et d’idées.
En revanche, la pluie glaciale et la neige qui continuent de tomber sur les hauteurs nous donnent quelques inquiétudes quant à l’organisation prévue de la journée de demain : La visite de la centrale de Pragnères dans la haute vallée des Gaves ; actuellement inaccessible par la route.
Nous finissons cette première journée par une pause détente et bienfaisante dans les eaux thermales de Bagnères. Bains bouillonnants, saunas, hammam, jacuzzis,…, les élèves apprécient et se réchauffent !
Le lendemain, impossible de monter à la centrale, nous changeons nos plans pour une promenade dans Lourdes, puis un pique nique suivi d’une petite randonnée autour des curiosités du village montagnard de Saint Savin (architecture locale, chapelle, etc..)
Le mercredi, le ciel s’ouvre enfin après avoir traversé la couche nuageuse dans le col du Tourmalet, en direction de la Mongie, et son bleu pur s’appuie sur une magnifique mer de nuages. Montée en téléphérique, puis panorama époustouflant au Pic du Midi (2877m). Photos, vidéos et projection astrale commentée dans le planétarium, visite des coulisses de l’Observatoire, pique nique par -12°c,…, tout y est ! Tous les sommets nous sont montrés, identifiés et les légendes qui vont avec, comme celle de Roncevaux… C’est avec peine que nous quittons ce lieu magique, pour retourner dans le gris des vallées.
Les deux jours suivants sont sportifs. Les élèves s’essaient au ski, au snowboard, avec brio, réussite et enthousiasme, encadrés le matin par des moniteurs ESF, puis par nous l’après midi, sur des pentes immaculées. Les progrès sont visibles, et le vendredi, à écouter raconter leur enthousiasme, ils manifestent déjà l’envie d’investir dans du matériel et de filer en février sur les pentes de Laguiole, Brameloup ou du Lioran, entre copains. Pourquoi pas revenir à la Mongie…
La semaine passe vite et le retour à 20h30 au lycée vendredi, nous coute un brin de nostalgie.

Les élèves ont su s’adapter à cet environnement – pour beaucoup - nouveau, à des températures glaciales, au partage de leur hébergement, à des pique nique réfrigérés, aux horaires calés et imposés. Aussi ils ont partagé, se sont mélangés, encouragés, entraidés. On les remercie encore pour leur comportement, leur implication positive. Que dire de plus, si ce n’est d’évoquer le désir de repartir avec eux…
A l’an prochain donc. Le rendez vous est pris.

Julie Nouailles, Corinne Carassus, Véronique Chastel, Benoit Pierron, Jean François Nicéphor.

Modifier le commentaire 

par AdminCS JAURES le 31 janv. 2017 à 16:17

haut de page