En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Les assistants de langues

Tous les articles (2)
  • 2013-2014 : Ricardo et Jacob

    Publié le mercredi 5 novembre 2014 11:24 - Mis à jour le mercredi 5 novembre 2014 11:24

    LES ASSISTANTS DE LANGUES

    Ricardo et Jacob


    Depuis plus d’une dizaine d’année, les élèves de la Cité Scolaire Jean Jaurès bénéficient de l'intervention d’assistants étrangers (via le programme bilatéral d’échange d’assistants de langues), leur permettant une immersion plus concrète dans la pratique des langues vivantes.


    Pour cette année scolaire 2013-2014, ce sont Ricardo Cobos, pour l’espagnol, et Jacob Harris, pour l’anglais, qui ont pris leur quartier pour sept mois à Saint-Affrique.
    Pour rappel, les assistants de langues, âgés de 20 à 30 ans, originaires d’une cinquantaine de pays (49 en 2012-2013), titulaires d’un diplôme équivalent à deux ou trois années universitaires, contribuent au développement des compétences langagières et culturelles des élèves français, aux côtés des professeurs. Les assistants de langue permettent la création d’un espace où la pratique de l’oral et de la langue  authentique est privilégiée, donnant ainsi au terme «langues vivantes» toute sa signification. A la Cité Scolaire Jean Jaurès, les professeurs de langues sont au nombre de onze (en poste fixe) : 5 en anglais, 5 en espagnol et 1 en allemand. Tous ensemble, ils avaient organisé un repas de bienvenue pour accueillir Ricardo et Jacob.
    Arrivés tous deux fin septembre, Ricardo Cobos et Jacob Harris, âgés de 22 ans, ont donc posé leurs valises jusqu’à fin avril à Jean Jaurès. Ricardo Cobos est colombien et réside à Bogota, capitale de la Colombie. Jacob Harris est canadien et vient de Toronto, la plus grande ville du Canada, capitale de la province de l'Ontario. Les assistants de langue étrangère sont recrutés pour une durée de 7 mois à partir du 1er octobre. Pendant leur séjour, ils deviennent agents temporaires de l’Etat et perçoivent une rémunération mensuelle pour 12 heures de cours hebdomadaires. Ricardo est motivé par cette fonction d’assistant de langues, car il se destine à devenir professeur d’espagnol, d’anglais et de français. «En Colombie, pour un prof de langues, c’est bien d’avoir séjourné dans le pays. Et puis cela me plait de jouer aussi le rôle d’ambassadeur culturel de Colombie », explique-t-il. Ricardo se dit séduit par la langue française et la culture. Durant ces 7 mois, lors des vacances scolaires, il compte bien avec les autres assistants colombiens en poste en France, aller visiter Paris, mais aussi la Belgique et la Hollande. Quant à Jacob, il veut devenir professeur d’université en anglais : «J’ai hâte d’enseigner. Ici, je veux aussi en profiter pour améliorer mon français», confie-t-il. Jacob, issu d’une grande ville, apprécie la convivialité d’une petite commune comme la nôtre : «On ne pas marcher dans le centre-ville sans rencontrer quelqu’un, c’est sympa !». Jacob a lui aussi l’intention de bouger un peu et souhaite entre autre visiter Paris : «Il y a beaucoup d’opportunités pour voyager en France. J’ai déjà vu Toulouse et Millau !».
    Notre colombien et notre canadien nous ont avoué avoir un faible pour les pâtisseries françaises : les macarons en particulier, mais également les mille-feuilles ou encore les fondants au chocolat…
    Seul bémol, Ricardo n’a pas apprécié le roquefort, eh oui on ne peut pas être parfait !
    Pour cette mission, ce qui leur tient à coeur est de transmettre aux élèves l’importance et la nécessité de connaitre une autre langue vivante, telle que l’espagnol ou l’anglais, «des langues qui ouvrent les portes quasiment partout dans le monde».
    V.S.

    Article du Saint-Affricain, du 16 octobre 2013

  • Assistants de Langues

    Publié le mercredi 18 décembre 2013 08:38 - Mis à jour le mercredi 18 décembre 2013 08:39

    Archives :

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs
Aucun auteur